Actualisé

Les Anglais prêts pour la Coupe du monde

Selon une étude récente, l'économie de la Grande-Bretagne pourrait gagner 1,25 milliard de livres (environ 2,9 milliards de francs) grâce à la Coupe du monde.

Pubs et épiceries devraient empocher 285 millions de livres (651 millions de francs) supplémentaires en ventes d'alcool. La publicité profitera aussi de l'engouement du public pour le football. Les spots télévisés seront plus chers.

La compagnie à bas prix Ryanair propose pour une cinquantaine de francs des vols vers plusieurs villes allemandes pendant la compétition.

Sa rivale easyJet convie la clientèle féminine qui ne s'intéresse pas au football à faire du shopping à Paris ou à bronzer à Majorque, plutôt que de s'ennuyer pendant un mois.

Seul risque pour l'économie, l'éventuelle baisse de productivité et l'absentéisme des salariés. Les entreprises compréhensives ont installé des télévisions dans les bureaux.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!