Actualisé 20.12.2009 à 19:56

Tessin

Les animalistes se vantent d'empoisonner la viande

Des activistes de la cause animale revendiquent l'empoisonnement de produits alimentaires. La Suisse romande semble épargnée.

de
cga

«Si vous aimez la viande, mangez donc celle-ci.» Les militants d'Animal Rights Militia, aile dure du Front de libération des animaux, ont transmis vendredi aux médias locaux deux colis suspects. Ils renfermaient de la charcuterie provenant de grandes enseignes nationales, prétendument intoxiquée.

Cette nouvelle menace a été prise au sérieux par la police du canton, selon Le Matin Dimanche. Les autorités invitent la population à contrôler les barquettes de viande avant de les acheter. «Les résultats de l'analyse des colis devraient être connus mardi. En attendant, tout produit montrant des anomalies, comme des trous dans l'emballage, doit être signalé», explique un commandant tessinois.

Malgré la révélation de cette affaire, la population reste calme. La centrale de police ne croule pas sous les appels, selon les autorités. De son côté, Distributori Ticinesi, l'association regroupant les marques de distribution, a renforcé ses contrôles sur les produits carnés. Cette alerte sera maintenue jusqu'à ce que les résultats d'analyses soient connus. Même précaution pour Coop Tessin.

Cependant, la charcuterie des surpermarchés romands ne sera pas vérifiée, puisque la menace vise clairement le Tessin. Comme à Genève, qui n'a «reçu aucune information», les polices romandes ne sont pas sur le qui-vive, et les consommateurs n'ont rien à craindre.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!