Aviation: «Les annulations pourraient devenir la nouvelle norme en Europe»

Publié

Aviation«Les annulations pourraient devenir la nouvelle norme en Europe»

Selon une étude, le prix des billets d’avion n’est pas près de baisser, bien au contraire.

Image d’illustration.

Image d’illustration.

Laurent Guiraud

Vols annulés en nombre par les compagnies, offre limitée dans certains aéroports: prendre un vol pour partir en vacances cet été n’est pas toujours une partie de plaisir pour les voyageurs. La demande supérieure à l’offre fait augmenter les prix et selon une étude d’Allianz Trade, la situation ne devrait pas s’améliorer de sitôt. «Les annulations pourraient devenir la nouvelle norme en Europe», annonce par exemple cette étude qui prévoit des hausses des prix de 21%.

Malgré cette augmentation qui vise à préserver les marges, les compagnies devraient encore essuyer des pertes cette année. Pour pallier la pénurie de personnel, certains employeurs seront contraints d’augmenter les salaires pour être plus attractifs et le prix du carburant a déjà connu une hausse de 89%. Ces coûts supplémentaires vont continuer de se répercuter sur le porte-monnaie du consommateur au final.

Dans «20 Minuten», Swiss assure que les recrutements se font à plein régime cet été. Selon la compagnie, depuis avril, plus de la moitié des membres du personnel de cabine basés à Zurich et à Genève et qui ont dû partir dans le cadre de la restructuration reviennent successivement. «D’ici à la mi-2023, nous voulons recruter environ 800 membres d’équipage.» Swiss a pour objectif d’équilibrer ses comptes cette année.

Vols supprimés

Malgré un manque aigu de personnel, Swiss a remercié 150 employés, personnel de bord et pilotes, parce qu’ils ne voulaient pas se faire vacciner contre le Covid-19. C’est également une des raisons pour lesquelles la compagnie aérienne a dû annuler plus de 500 vols. Plus de 10’000 passagers sont concernés par ces annulations.

(mur/jba)

Ton opinion

221 commentaires