Référendum - Les anti-certificat Covid ont déposé un nombre «record» de signatures
Publié

RéférendumLes anti-certificat Covid ont déposé un nombre «record» de signatures

Les opposants au pass sanitaire ont déposé les paraphes nécessaires à la tenue d’un vote populaire. Celui-ci aura lieu le 28 novembre.

par
Yannick Weber
1 / 1
Les référendaires annoncent la récolte de près de quatre fois plus de signatures que nécessaire.

Les référendaires annoncent la récolte de près de quatre fois plus de signatures que nécessaire.

20min/Matthias Spicher

Les sceptiques des mesures sanitaires n’avaient que peu de temps pour repartir pour un tour: ils avaient jusqu’à ce jeudi 8 juillet pour récolter les 50’000 signatures nécessaires à la tenue d’un nouveau référendum sur la loi Covid, cette fois-ci sur les modifications du mois de mars, qui introduisent la base légale du certificat Covid.

Votation en fin d’année

«En l’espace de quatre semaines, un nombre incroyable de 187’433 signatures ont été collectées, cela n’avait jamais été fait auparavant», a déclaré l’association Amis de la Constitution, participant à la récolte de signatures.

Le Conseil fédéral avait d’ores et déjà agendé une éventuelle votation au 28 novembre, sous réserve du succès de la récolte des signatures. La Chancellerie fédérale doit désormais vérifier la validité de celles-ci, et confirmer ensuite la tenue du vote.

Qu’en dirait Staline?

Les rangs des opposants aux mesures sanitaires se sont étoffés récemment, avec notamment les Jeunes UDC qui se sont ralliés au référendum. Ils dénoncent la création d’une «société à deux vitesses» et des discriminations à l’égard des non-vaccinés. Dans un récent communiqué de presse, les Amis de la Constitution allaient même jusqu’à dire que les agissements du Conseil fédéral étaient «dignes des pires heures du stalinisme».

Le 13 juin, la première votation sur la loi Covid avait abouti à une acceptation de la loi par le peuple à 60,2%.

Ton opinion

875 commentaires