Recherche: Les anti-douleurs tuent plus que les drogues
Actualisé

RechercheLes anti-douleurs tuent plus que les drogues

Les analgésiques puissants sous ordonnance, à base d'oxycodone et de codéine notamment, sont responsables de davantage de décès que le crack et l'héroïne.

par
cgo
L'OxyContin, de la famille des opioïdes, est notamment indiqué dans le traitement de douleurs d'origine cancéreuse.

L'OxyContin, de la famille des opioïdes, est notamment indiqué dans le traitement de douleurs d'origine cancéreuse.

En 2010, plus de la moitié des décès survenus dans le monde à cause de la drogue sont liés à une addiction aux anti-douleurs. Soit plus de 39'000 morts. L'étude publiée dans le «Lancet» indique les pays anglophones sont les plus touchés par l'abus d'analgésiques, a relayé International Business Times.

En ligne de mire, les opiacés comme le Vicodin –rendu célèbre par la série «Dr House», la codéine et l'oxycodone.

Selon les chercheurs, la dépendance aux médicaments et les troubles mentaux qui en découlent comme la schizophrénie et la dépression sont responsables de davantage de décès que le Sida, la tuberculose, le diabète et même les accidents de la route.

Ton opinion