Les anti-notes lancent leur campagne
Actualisé

Les anti-notes lancent leur campagne

Le Comité pour une école de qualité a lancé, vendredi, sa campagne en faveur du double oui, lors des votations du 24 septembre.

Le camp adverse lui a répondu, hier, en se réunissant sur l'île Rousseau. Enseignants, parents, partis de gauche et syndicats ont demandé aux Genevois de voter deux fois non aux initiative et contre-projet qui prônent le retour des notes au primaire.

«L'initiative date de janvier 2003 et est caduque, alors que le contre-projet veut inscrire dans la loi des éléments qui font partie de notre règlement, ce qui rendrait impossible toute évolution de l'école, a expliqué Olivier Baud, de la Société pédagogique genevoise. La guerre de l'école, en cas de non, peut être évitée.» Dans le cas contraire, les anti-notes pourraient aller jusqu'à la grève.

(dvh)

Ton opinion