Logiciel: Les antivirus, un «poison» pour l'écosystème logiciel
Actualisé

LogicielLes antivirus, un «poison» pour l'écosystème logiciel

Un ex-ingénieur du navigateur Firefox met en garde contre les outils de sécurité sous Windows.

par
man
John McAfee, fondateur éponyme d'un célèbre logiciel antivirus,

John McAfee, fondateur éponyme d'un célèbre logiciel antivirus,

Keystone/AP/ng han Guan

«Les éditeurs de logiciels antivirus sont terribles; n'achetez pas de logiciel antivirus et désinstallez-le si vous en avez un!» Le conseil donné aux utilisateurs d'ordinateurs sous Windows par Robert O'Callahan, ancien développeur du navigateur web Firefox, est clair et radical. A l'exception de Windows Defender de Microsoft, ces solutions sont plus nocives pour le système qu'elles ne le sécurisent en raison de leurs failles, explique-il sur son blog.

Du point de vue de cet expert, les outils antivirus sont trop invasifs et mal implémentés. «Ils handicapent les éditeurs de navigateurs et les autres développeurs dans l'amélioration de la propre sécurité de leur produit.» Il explique ainsi comment certains antivirus ont par exemple bloqué des mises à jour de sécurité de Firefox.

Robert O'Callahan déplore aussi leur renommée auprès des utilisateurs. «Lorsque votre produit tombe en panne au démarrage en raison d'une interférence avec un antivirus, les utilisateurs blâment le produit et non pas l'antivirus.»

La mise à jour régulière du système d'exploitation et des logiciels est selon lui le meilleur moyen de garder un PC en sécurité, rapporte le site spécialisé Ars Technica.

Ce coup de gueule n'a pour le moment pas provoqué de réactions chez les grands éditeurs d'antivirus, comme McAfee, Kaspersky ou AVG.

Gare aux apps VPN

Certaines apps Android censées anonymiser la navigation ne sont pas sécurisées et représentent une menace, selon des chercheurs australiens et américains. Sur les 283 apps gratuites de VPN qu'ils ont passé en revue, ils ont notamment découvert que 18% ne chiffrent pas du tout le trafic, 80% accèdent à des données personnelles de l'utilisateur et 38% intègrent des logiciels malveillants.

Parmi les 10 apps les plus dangereuses, figurent OkVpn, EasyVpn, SuperVPN, Betternet, CrossVpn, ArchieV VPN, HatVPN, sFly Network Booster, ou encore Fast Secure Payment.

Ton opinion