Actualisé

Appli pour homosexuelsLes athlètes arrivent et le serveur lâche

Quelques minutes après l'arrivée des équipes d'athlètes dans le village olympique de Londres, ce lundi, les serveurs de l'application gay GrindR ont lâché sous la demande...

par
cam

Cette application pour smartphone permet de localiser les homosexuels situés dans les environs -et inscrits au service- afin d'entrer en contact avec eux, rapporte atlantico.fr.

Pour les techniciens, l'arrivée d'un flux de nouveaux utilisateurs a fait crasher le service dans l'est de Londres. «C'est arrivé dès que les équipes se sont installées, témoigne un Londonien. Soit les athlètes voulaient se rencontre entre eux, soit ils voulaient se faire des Anglais».

Il a fallu une journée de travail pour relancer l'application. Son fondateur, Joel Simkhai, s'est excusé pour la frustration causée: «Je sais que c'est frustrant. J'utilise moi-même GrindR dans ma vie de tous les jours».

L'application, lancée en 2009, compte quatre millions d'inscrits. Londres est la ville la plus active avec 350 000 utilisateurs.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!