Vendée Globe: «Les Australiens devraient être sur zone vers midi»
Actualisé

Vendée Globe«Les Australiens devraient être sur zone vers midi»

La frégate australienne partie au secours du skipper Yann Elies, blessé à bord de son voilier Generali, arrivera sur la zone de sauvetage samedi vers midi heure française, a indiqué le directeur de la course Denis Horeau.

«Les Australiens devraient être sur zone vers midi, heure de Paris», a indiqué M. Horeau lors d'une conférence de presse au PC du Vendée Globe à Paris, «à cette heure là, il restera encore deux heures de jour, ce qui laisse le temps d'évacuer Yann. Les conditions météo devraient être bonnes pour cette évacuation».

Toutefois, a précisé le directeur de la course, de forts vents vont obliger la frégate Arunta à ralentir un peu dans la nuit, mais l'heure d'arrivée devrait être respectée.

«Une fois sur zone, il est prévu que quelques membres d'équipage mettent à l'eau un gros semi-rigide et s'approchent de Generali avec cette embarcation. En général, les blessés sont placés dans des coques rigides et immobilisés pour ce type d'évacuation.

Ils évacueront ensuite Yann vers la frégate», a-t-il poursuivi.

A bord du bateau, un médecin civil accueillera le skipper, qui souffre d'une fracture du fémur, et prendra les décisions nécessaires pour lui prodiguer les premiers soins. La frégate, un bâtiment de guerre, est parfaitement équipée pour traiter les blessés.

Par ailleurs, Erwan Steff, chef de projet de Generali, a confirmé que Yann Elies avait mangé, bu, pris des anti-douleur et dormi. En apprenant l'arrivée prochaine des secours, et grâce au soutien moral de Marc Guillemot, qui s'est dérouté pour se porter à ses côtés, Elies a retrouvé le moral. «C'est cet après-midi que j'ai entendu pour la première fois mon copain sourire et même rire de nouveau», a dit Steff.

(ats)

Ton opinion