Votations fédérales en Valais - Hausse des bulletins nuls due aux autocollants anti-fraude
Publié

Votations fédérales en ValaisHausse des bulletins nuls due aux autocollants anti-fraude

Lors des votations fédérales du 13 juin, le Valais a utilisé pour la première fois ses nouveaux autocollants anti-fraude. Cette mesure a entraîné une hausse des bulletins nuls de 2 à 3,4% et cela ne satisfait pas tout le monde.

Le bilan de l’expérience des autocollants anti-fraude a convaincu le Conseil d’Etat valaisan, mais pas le député Jérôme Desmeules (UDC). 

Le bilan de l’expérience des autocollants anti-fraude a convaincu le Conseil d’Etat valaisan, mais pas le député Jérôme Desmeules (UDC).

vs.ch

Lors des votations de ce dimanche, les Valaisans devaient, pour la première fois, coller une gommette sur leur feuille de réexpédition, en plus de la signature habituelle. Cette mesure, qui a pour but de renforcer la sécurité des scrutins, a entraîné une hausse des bulletins nuls de 2 à 3,4%, selon une dépêche ATS publiée par «Le Nouvelliste». Le Conseil d’Etat est satisfait de ces premiers résultats et indique que la nouvelle mesure n’aurait pas empêché la population valaisanne de participer. Selon le conseiller d’Etat Frédéric Favre, 59% des électeurs ont pris part au scrutin, ce qui s’aligne à la moyenne nationale.

En revanche, le député Jérôme Desmeules (UDC) critique cette mesure. Si elle n’a pas d’incidence sur une votation fédérale, pour lui, l’augmentation des bulletins nuls est un mauvais signe pour de futures élections, qui se jouent souvent à quelques voix près.

En mai, le Grand Conseil valaisan avait largement débattu l’introduction de ces autocollants anti-fraude. Les députés avaient, pour finir, décidé de la soutenir, bien que certains craignaient qu’elle entraîne une possible baisse du taux de participation ou une hausse du nombre de bulletins nuls.

(cde)

Ton opinion

26 commentaires