Actualisé 05.04.2006 à 22:45

Les automobilistes sauvent leur peau

«C'est historique. Durant les trois premiers mois de cette année, nous avons enregistré une seule personne tuée sur les routes», déclare Jean-Christophe Sauterel, de la police cantonale.

En 2005, durant la même période, la police comptabilisait douze cas mortels au volant. Ce record absolu s'explique avant tout «par le changement de comportement des automobilistes. Ils ont pris conscience des dangers de la route. Et respectent davantage les règles.»

La police n'est pas étrangère à ces résultats: ses contrôles réguliers (vitesse, alcool) et ses projets de prévention ont contribué à cette évolution des mentalités. Elle invite les conducteurs à battre un nouveau record. Et ce malgré un accident mortel au début du mois d'avril à Lausanne.

(dbo)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!