Heurts en Syrie: Les autorités donnent accès au CICR

Actualisé

Heurts en SyrieLes autorités donnent accès au CICR

La Croix-Rouge a pu accéder aux zones de conflits, en Syrie. Les autorités ont donné leur feu vert.

Les autorités syriennes ont accepté de donner accès aux équipes du CICR aux zones de violences, a annoncé mardi l'organisation. En visite à Damas, le président de l'organisation, Jakob Kellenberger, a précisé qu'il contrôlera de près comment cet engagement est mis en pratique.

A l'issue de ses entretiens avec le premier ministre et le ministre des Affaires étrangères, le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a fait état de «discussions franches et fonctionnelles sur les questions humanitaires».

«Les autorités syriennes ont été réceptives et ont accepté de donner au CICR et au Croissant-Rouge syrien un accès plus large aux zones de troubles. Je vais surveiller de près comment cet engagement sera mis en pratique», a déclaré Jakob Kellenberger, cité dans un communiqué.

Le président du CICR a aussi demandé aux autorités de pouvoir visiter les détenus en accord avec les procédures de l'organisation. «Le gouvernement syrien a exprimé sa volonté de discuter des conditions de ces visites», a précisé M. Kellenberger. «C'est un premier pas en avant», a-t-il dit.

(ats)

Ton opinion