Actualisé 19.10.2017 à 12:19

ColombieLes autorités veulent qu'on oublie l'«île du sexe»

Une entreprise proposait un voyage en compagnie de prostituées. Le maire de Carthagène des Indes, très énervé, veut empêcher la croisière.

von
Catherine Cochard

L'entreprise colombienne Good Girls Company faisait la promotion d'une formule de voyage «all inclusive» au moyen d'une vidéo postée sur youtube. Le programme, illustré en images: putes, alcool, drogue. Et un slogan: «60 filles pour 30 invités [...] sexe illimité inclus».

Retirée depuis, la vidéo n'a pas du tout plu aux autorités de Carthagène des Indes, cette ville de Colombie au large de laquelle la croisière doit avoir lieu. Sergio Londono Zurek, le maire de la localité, a déclaré le 15 octobre 2017 dans le journal El Espectador: «C'est une vidéo obscène qui ne correspond pas à l'image du tourisme que nous voulons dans notre ville. Nous allons empêcher que cet événement se réalise.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!