«Philibert»: Les aventures d'un puceau magnifique
Actualisé

«Philibert»Les aventures d'un puceau magnifique

Philibert tourne en bourrique les films de cape et d'épée. La preuve que la comédie à la française se porte plutôt bien en ce moment.

par
ffe

Un fils de paysan du XVIe siècle qui s'exerce au menuet dans la grange, voilà qui est incongru. C'est que le père de Philibert lui apprend sur son lit de mort qu'il n'est pas son père, le véritable étant un noble assassiné par l'infâme Clotindre. L'heure de la vengeance a sonné! Et c'est parti pour une heure trois quart de déconnade pure et simple, de collants verts (et bleus, et rouges...) diantrement moulants et d'amitié très virile...

Des gags à mourir de rire

Philibert, cœur pur dans un corps pur comme le dit le titre complet du film («Les aventures de Philibert, Capitaine Puceau»), traverse toutes les circonstances avec une ingénuité dont le scénario fait ses choux gras. Certaines séquences et trouvailles visuelles sont à mourir de rire, et de «Robin des Bois» à «Capitan», les films de cape et d'épée en prennent pour leur grade. Dommage que les gags soient trop répétitifs. Mais chapeau bas à Jérémie Renier, qui interprète Philibert sans jamais le prendre de haut. –ffe

«Philibert»

De Stéphane Fusée. Avec Jérémie Renier, Alexandre Astier, Manu Payet.

Sortie le 6 avril 2011.

**

Ton opinion