Affaire DSK: Les avocats vont rencontrer les procureurs

Actualisé

Affaire DSKLes avocats vont rencontrer les procureurs

une rencontre entre les avocats de Dominique Strauss-Kahn et le procureur de New York doit avoir lieu aujourd'hui. Pour négocier un abandon des poursuites?

Les avocats de Dominique Strauss-Kahn doivent rencontrer mercredi les procureurs de New York chargés de l'enquête sur l'ancien directeur du Fonds monétaire international, ont rapporté la chaîne d'information CNN et le quotidien New York times.

CNN cite une source proche du dossier. Ni les avocats de M. Strauss-Kahn ni le bureau du procureur n'étaient joignables dans l'immédiat pour confirmer l'information.

Selon le New York Times, qui cite un haut responsable, avocats et procureurs ne devraient pas décider ce mercredi de l'abandon des poursuites à l'encontre de M. Strauss-Kahn.

DSK est toujours formellement poursuivi pour crimes sexuels. Mais le récit erroné, sous serment, de l'accusatrice et ses activités illégales présumées, révélées à l'occasion de l'audience de vendredi, rend très improbable la tenue d'un procès pour viol présumé qui aurait eu lieu le 14 mai dans une chambre d'hôtel de New York.

Le Wall Street Journal citait mardi l'adjointe du procureur de Manhattan, Joan Illuzzi-Orbon, qui explique qu'il lui paraît difficile de poursuivre au regard des déclarations contradictoires de la femme de chambre qui accuse DSK d'agression sexuelle, à moins que «je croie chaque mot sortant de sa bouche, et que je sois convaincue de l'aspect criminel de ce qui s'est passé».

De son côté, le tabloïd New York Post cite un enquêteur haut placé selon qui ce dossier ne serait «pas défendable» et l'abandon des poursuites désormais «une certitude».

DSK pourrait par ailleurs affronter une nouvelle affaire après le dépôt de plainte à Paris d'une jeune femme de 32 ans pour tentative de viol en 2003. (afp)

La plainte de Tristane Banon «à l'étude»

La plainte pour tentative de viol déposée par l'écrivaine française Tristane Banon contre Dominique Strauss-Kahn a «été reçue» mercredi par le parquet de Paris où «elle est à l'étude», a-t-on appris de source judiciaire.

Désormais, le parquet peut décider de mener une enquête préliminaire, d'ouvrir une information judiciaire confiée à des juges ou de classer sans suite. Il n'est soumis à aucun délai pour prendre cette décision.

Cette plainte, envoyée mardi au parquet, intervient au moment où la justice américaine semble prête à abandonner les poursuites engagées à New York pour crimes sexuels contre l'ex-patron du FMI.

La jeune femme, aujourd'hui âgée de 32 ans, affirme avoir été agressée sexuellement en 2003 par M. Strauss-Kahn alors qu'elle était une amie de sa fille et venait l'interviewer dans le cadre de la préparation d'un livre.

Ton opinion