Les bad boys n'attirent pas que les Américaines
Actualisé

Les bad boys n'attirent pas que les Américaines

Après Whitney Houston et Pamela Anderson, c'est au tour des Françaises d'en pincer pour des sauvages.

Le mari de Béatrice Dalle a été condamné la semaine passée à 12 ans de prison pour viol et séquestration de sa petite amie de l'époque. L'actrice l'a épousé il y a deux ans, alors qu'il était déjà en prison. Quant à la présentatrice de l'émission «Chacun sa place», Evelyne Thomas, elle est aussi tombée dans les bras d'un homme qui s'est révélé être démoniaque.

Après sept ans de vie commune, Evelyne a fini par porté plainte contre lui pour menaces de mort et violences, a révélé hier Closer. Elle se retrouve à la place de nombreuses femmes qui ont témoigné dans son talk-show...

(cgo)

Ton opinion