Actualisé

Les Bains des Pâquis jouent au folklore suisse

Que celui qui ne veut pas pêcher jette la première pierre!

Pour la fête nationale, une journée vouée aux jeux est venue, comme chaque année depuis près de vingt ans, égayer les nageurs et promeneurs.

Que ce soit pour la lutte à la culotte, le lancer de ricochets ou le jet d'une grosse pierre de 40 kg pour les hommes et de 20 kg pour les femmes et les enfants, une foule heureuse s'est réunie pour encourager les champions d'un jour.

«A chacun sa technique et à chacun son style», annonce le juge de ligne. Le meilleur lancer de pierre a atteint la distance de 2,87 m pour les hommes et de 2,42 m pour les femmes. Cette journée folkorique s'est achevée par une fondue au champagne-fromage. De quoi stimuler les papilles gustatives...

(sha)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!