Europa League: Les Bâlois ont créé l'exploit à Londres

Actualisé

Europa LeagueLes Bâlois ont créé l'exploit à Londres

Le FCB a partagé l'enjeu sur la pelouse de Tottenham, en quart de finale aller de l'Europa League (2-2).

par
Jean-Philippe Pressl-Wenger
Londres
Valentin Stocker a ouvert le score de belle manière à la demi-heure.

Valentin Stocker a ouvert le score de belle manière à la demi-heure.

C'est le genre de match qui fait grandir une équipe. Les hommes de Murat Yakin ont très rarement l'occasion d'évoluer à un niveau pareil en championnat. Hier soir à White Hart Lane, au-delà des préceptes tactiques, les Bâlois avaient enfilé leur bleu de travail. Pour contrer avec un certain succès Gareth Bale et ses coéquipiers, la débauche d'énergie a été énorme. Autant que le talent collectif. Et lorsque le mental est au beau fixe et que les joueurs ne nourrissent aucun complexe, l'exploit est souvent au bout du chemin.

Privés de leur attaquant international Jermain Defoe et flanqués d'un William Gallas vieillissant en défense cen­trale, les Londoniens n'ont jamais fait honneur au 3e rang qu'ils occupent en Premier League. La faute à un FCB conquérant. Avant la partie, le capitaine Marco Streller avait insisté sur le fait que le respect de l'adversaire n'empêchait pas l'ambition. L'application à la lettre de cet état d'esprit a permis aux champions de Suisse de préparer le match retour de jeudi de façon idéale.

Une qualification pour les demi-finales serait historique. Seuls trois clubs helvétiques ont déjà atteint ce stade (Coupe UEFA comprise): Young Boys en 1959, Zurich en 1964 et 1977 et Grasshopper en 1978.

Même si rien n'est joué, ce 2-2 offre de l'espoir au FC Bâle. Quelques faits parlent en sa faveur. Ils sont toujours très solides en défense à domicile, et Tottenham peine souvent à l'extérieur. Les blessures tardives de Bale et de Gallas pourraient ne rien arranger pour les Londoniens.

Tottenham - Bâle 2-2 (1-2)

White Hart Lane. 36'000 spectateurs.

Arbitre: Mazic (Ser).

Buts: 30e Stocker 0-1. 34e Fabian Frei 0-2. 40e Adebayor 1-2. 58e Sigurdsson 2-2.

Tottenham: Friedel; Naughton, Gallas, Vertonghen, Assou-Ekotto (57e Dawson); Lennon (24e Sigurdsson), Parker, Dembélé, Holtby (63e Dempsey); Bale, Adebayor.

Bâle: Sommer; Steinhöfer, Schär, Dragovic, Voser; Serey Die (66e Cabral); Salah (84e David Degen), Fabian Frei, Elneny, Stocker; Streller (72e Zoua).

Notes: Tottenham sans Defoe (blessé) et Walker (suspendu). Bâle sans Diaz, Park et Philipp Degen (suspendus). 88e, Gallas sort sur blessure. 93e, Bale sort sur blessure.

Avertissements: 29e Gallas. 47e Fabian Frei. 64e Parker.

Admirables rhénans.

Les Bâlois auraient pu ouvrir le score avant le quart d'heure. Stocker, lui, a logé le cuir au fond des filets en reprenant un tir de Streller sur le poteau (30e). A peine 4 minutes plus tard, c'est Fabian Frei qui a doublé la mise de la tête. Au plus fort de la pression anglaise, Adebayor réduisait le score (40e). Après le thé, Salah a eu deux fois l'occasion d'inscrire un 3e but, mais c'est Sigurdsson qui égalisait. Le tir dévié de l'Islandais trompait Sommer (58e). Après le thé, Bâle aurait même pu l'emporter si Salah et Zoua n'avaient pas tremblé au moment de conclure.

Ton opinion