Lausanne: Les bateaux du futur vont se mesurer sur le Léman
Actualisé

LausanneLes bateaux du futur vont se mesurer sur le Léman

Des étudiants venus du monde entier se défieront sur le lac, le temps de l'HydroContest. Les embarcations les plus efficientes seront primées.

par
adu
L'équipe de l'EPFL a triomphé en 2015 et ne veut pas s'arrêter là.

L'équipe de l'EPFL a triomphé en 2015 et ne veut pas s'arrêter là.

photo: Keystone/Laurent Gillieron

Des équipes de hautes écoles de Suisse, de France mais aussi d'Australie, du Brésil ou d'Indonésie participeront à des courses insolites au large de Vidy. Le but? Remporter l'HydroContest 2016 avec leurs bateaux à échelle réduite dans la catégorie poids lourds (200 kg) ou légers (20 kg).

«Il y a un concours de vitesse où l'on s'affronte en duel. Il y a aussi un défi d'endurance. On part tous avec la même batterie et il faut parcourir le plus de distance en deux heures», explique Arthur Girard, du team de l'EPFL. Ce dernier, qui a gagné un titre l'année passée, peaufine ses deux prototypes depuis septembre 2015. «L'idée est de les tester tôt dans l'eau. C'est la clé de la réussite», explique-t-il. Cette fois, ils impressionneront avec un bateau qui peut surfer avec stabilité sur deux foils grâce à un contrôleur de drone amélioré. «On nous disait que c'était impossible. Le résultat est hallucinant!» assure-t-il.

Cette rencontre permet aussi à tous de partager techniques et expériences pour être énergétiquement efficients. L'équipe de la Haute Ecole d'ingénierie et d'architecture de Fribourg pourra par exemple évoquer sa machine spéciale, qui permet de fabriquer l'ensemble des pièces des navires, quelle que soit leur forme.

L'HydroContest

Du 24 au 31 juillet face aux Pyramides de Vidy à Lausanne.

Ton opinion