Actualisé 04.02.2009 à 20:00

Look

Les beauty toys high-tech pour se soigner chez soi

Les Asiatiques raffolent des gadgets futuristes pour pratiquer des soins anti-âge.

«Pourra-t-on se passer de médecine esthétique?» s'interroge l'hebdomadaire Elle face au récent boom, venu d'Asie, des appareils à utiliser à domicile pour raffermir sa peau. Ceux-ci ont en commun un prix abordable, de 198 à 490 euros (295 à 731 fr.) et une puissance plus faible que les installations des cabinets esthétiques. Ils puisent leurs technologies un peu partout.

Le Light 590° collagen booster permettrait de régénérer la peau grâce à ses diodes électroluminescentes qui diffusent une lumière pulsée intense. L'application dure quarante-cinq secondes par jour sur le contour des yeux, les lèvres, les mains et le cou.

L'Hyperlift, de Keyline, recourt aux ultrasons appliqués sur un gel conducteur, dix minutes par jour pendant quatorze jours.

Stop, d'Ultragen, exploite la radiofréquence tripolaire. L'appareil chauffe la peau à 40 degrés pour raffermir les fibroblastes, ces cellules qui donnent de la fermeté à la peau.

Utilisant l'électrostimulation basse fréquence, Venus Technologies lisse le visage avec des gants générateurs de microcourants qui stimulent les muscles. Il faudrait dix à quinze minutes quotidiennes pour traiter les rides, les poches et les cernes.

Malgré ces noms ronflants, les études sérieuses sur leurs effets manquent, rappelle le magazine Elle. «Moins le principe de la machine est expliqué, plus il faut s'en méfier», confie un dermatologue.

(gim)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!