France voisine: Les biens criminels saisis en forte hausse dans l'Ain
Actualisé

France voisineLes biens criminels saisis en forte hausse dans l'Ain

Les forces de l'ordre françaises ont confisqué cette année trois fois plus d'avoirs criminels dans le département voisin qu'en 2017.

par
leo
Les gendarmes de l'Ain ont récupéré une jolie manne. (Photo prétexte)

Les gendarmes de l'Ain ont récupéré une jolie manne. (Photo prétexte)

Keystone/Jean-christophe Bott

Quelque 1,2 million d'euros saisis jusqu'ici en 2018 contre 400'000 l'an passé. Les gendarmes de l'Ain (F) ont fait main basse sur une coquette somme, rapporte lundi «Le Progrès». Le quotidien français rappelle que la confiscation des avoirs criminels est un objectif qui est désormais pris en compte avant l'arrestation des délinquants. L'arsenal juridique s'est étoffé depuis une dizaine d'années.

Les forces de l'ordre peuvent aussi bénéficier des saisies. Elles peuvent en effet toucher de l'argent, qu'il provienne de perquisitions ou de la revente de biens, pour l'acquisition de matériel. Les gendarmes peuvent même parfois se voir attribuer des effets directement confisqués aux délinquants comme des voitures, des ordinateurs, appareils photos.

Ton opinion