Actualisé 02.07.2018 à 07:01

Suisse

Les binationaux toujours plus nombreux

Un Suisse sur quatre possède désormais un deuxième passeport. Et certains échappent ainsi au service militaire.

de
Doreen Enssle
Les binationaux suisses et italiens sont de loin les plus nombreux. (Photo: Keystone)

Les binationaux suisses et italiens sont de loin les plus nombreux. (Photo: Keystone)

Keystone/Gaetan Bally

Xherdan Shaqiri, Pierre Maudet, Martina Hingis. Outre le fait d'être des personnalités publiques, ils appartiennent tous au même club: celui des Suisses binationaux.

Depuis 2010, leur nombre a grimpé de 40%. Un véritable boom. A travers le monde, près de 1,5 million de citoyens helvétiques ont désormais en poche au moins deux passeports relate la «NZZ am Sonnatag». Les Italiens sont de loin les plus nombreux, devant les Français, les Allemands et les Turcs.

Loyauté en cause

Autorisée depuis 1992, la double nationalité est remise en cause régulièrement par l'UDC. En 2015, le conseiller national Erich Hess (UDC/BE) proposait de l'interdire, argumentant qu'elle occasionnerait des conflits de loyauté.

Les binationaux sont autant attachés à leur pays et actifs en politique que leurs compatriotes à passeport unique, selon une étude du Fonds national suisse. Ils ont d'ailleurs accès aux hautes fonctions dans la police ou en politique. Pourtant, face aux critiques, le candidat Ignazio Cassis avait choisi de rendre son passeport italien en 2017.

Service militaire allégé

L'avantage reste d'avoir le choix de son service militaire, notamment pour les Autrichiens et les Français. En 2017, 669 binationaux ont ainsi préféré se rendre en France. Le service obligatoire suisse (entre 245 et 280 jours) est ainsi remplacé par une seule journée de sensibilisation.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!