Football: Les Bleus ont chassé les fantômes du passé

Actualisé

FootballLes Bleus ont chassé les fantômes du passé

Menée au score par la Bulgarie à Paris, la France a finalement trouvé la solution pour s'imposer.

Le duo de l'Atletico Madrid a fait très mal à la Bulgarie.

Le duo de l'Atletico Madrid a fait très mal à la Bulgarie.

photo: Keystone

La France a eu très peur, vendredi. Menés au score par une Bulgarie réveillant les fantômes du passé, dans ce Stade de France qu'ils retrouvaient pour la première fois depuis la finale perdue de l'Euro, les Bleus ont finalement trouvé la solution pour s'imposer 4-1 et véritablement lancer leur campagne éliminatoire de la Coupe du monde 2018.

Le but de Kostadinov un soir de 1993, les relents de la fiesta portugaise flottant encore dans l'air de Saint-Denis, ce nul décevant en Biélorussie lors de la 1re journée et ce penalty transformé, après une faute de Bacary Sagna, par Michail Alexandrov à la 6e: tout était réuni pour l'élaboration d'un scénario-catastrophe. Mais cauchemar il n'y a pas eu. La France, supérieure dans tous les secteurs du jeu, a su rester calme, a su ne pas céder à la panique et a vite retourné la crêpe.

Doublé de Gameiro

L'égalisation a été signée par Kevin Gameiro à la 23e, à la réception d'un centre de Sagna. Il s'agissait de la première titularisation en sélection depuis cinq ans pour le nouvel attaquant de l'Atletico Madrid. Trois minutes plus tard, un centre de Dimitri Payet qu'Antoine Griezmann a presque touché de la tête a fini par tromper le portier bulgare. Partie remise pour Griezmann, auteur du troisième but. Gameiro s'offrait ensuite un doublé à la 59e.

La France se retrouve désormais en tête du classement de ce groupe A, mais à égalité avec les Pays-Bas - chez qui elle ira lundi - et la Suède. Les Bataves ont battu la Biélorussie 4-1 (doublé du joueur du Spartak Moscou Quincy Promes, Klaassen et Janssen) et la Suède est péniblement venue à bout 1-0 du Luxembourg au Grand Duché.

Belgique lancée

Tout roule pour la Belgique, dans le groupe H. les Diables rouges, déjà vainqueurs à Chypre, se sont imposés 4-0 contre la Bosnie-Herzégovine grâce à des réussites de Spahic (contre son camp), Hazard et Alderweireld. La Grèce affiche elle aussi six points après sa victoire 2-0 contre les Chypriotes. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion