Actualisé 10.07.2006 à 17:20

Les Bleus saluent leur public

Les Bleus ont salué leur public à l'hôtel Crillon, place de la Concorde à Paris. Plusieurs milliers de supporters avaient fait le déplacement.

A l'apparition des joueurs, des supporters dans la foule ont scandé: «Zizou! Zizou!», mais aussi «Allez les Bleus!». Les joueurs ont ensuite défilé un à un au balcon.

«Je pense que les gens l'ont vu, on a tout donné. On s'est mis minables sur le terrain, et malheureusement, ce n'est pas passé», a déclaré Thierry Henry sur le balcon du Crillon, au micro de TF1. «C'est ça qu'il faut retenir, d'autant plus que, vu comment on est parti et vu comment les gens étaient avec nous au départ... Mais je vois maintenant que tout est oublié. C'est ça le plus important».

Premier des joueurs à défiler, Zinédine Zidane a salué la foule, avant de lever les deux pouces. Le jeune Franck Ribéry a reçu une belle ovation également. Au bout de dix minutes d'acclamations, les joueurs ont poussé Zidane à nouveau sur le devant du balcon pour une nouvelle ovation. Zizou a esquissé une courbette, remerciant à nouveau le public.

Tout sourire, le sélectionneur Raymond Domenech a également été applaudi. Pour conclure, Thierry Henry a ramené son compère David Trezeguet sur le devant en demandant à la foule de le saluer, le pointant du doigt. Malheureux lors de la séance des tirs au but lors de la finale dimanche contre l'Italie, «Trezegol» a fondu en larmes, avant d'être réconforté par Henry, Ribéry, Alou Diarra, puis son épouse.

Cette apparition au balcon devrait remplacer le défilé initialement prévu sur l'avenue des Champs-Elysées. Peu après la défaite des Bleus face à l'Italie en finale de la Coupe du monde de football dimanche soir à Berlin, le sélectionneur national Raymond Domenech avait en effet déclaré qu'il ne souhaitait pas personnellement que les joueurs défilent sur les Champs. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!