Actualisé 03.10.2018 à 11:55

JuraLes bonbons en forme de doigt d'honneur font tiquer

Un père s'insurge à cause d'une friandise achetée à la Migros. Le magasin s'étonne de sa réaction.

par
Yannick Weber
dr

«Je suis choqué de voir cet article au rayon bonbons. Depuis qu'il les a vus, mon fils n'arrête pas de faire ce geste!» Maxime*, papa d'un garçon de 6 ans, s'est offusqué de découvrir, dans l'assortiment d'une Migros à Delémont, une série de bonbons en forme d'émojis. Le paquet contient des gommes au goût de coca qui reprennent la forme des fameux pictogrammes.

Y sont présents le pouce levé en l'air, le singe qui se cache les oreilles ou la bouche, l'émoji caca... et le doigt d'honneur. Les produits sont vendus depuis un peu plus d'une année. L'insertion d'une sucrerie représentant ce geste met-elle en péril les efforts pédagogiques pour encourager les bonnes manières des enfants?

Première réaction du genre

Migros se dit étonné de cette opinion. «Jusqu'à présent, ces friandises n'avaient guère éveillé que des sentiments positifs et des réactions amusées, voire étonnées. Ils s'adressent à un public adolescent ou de jeunes adultes adeptes du langage émoji», dit Tristan Cerf, porte-parole du géant orange.

Selon lui, il n'appartient pas à Migros de censurer un alphabet connu de tous. «Il s'agit d'un langage courant, connu des jeunes. Migros ne pousse en aucun cas à l'incivilité et nous sommes désolés que ce produit ne convienne pas à ce père de famille. S'il le désire, nous lui remboursons volontiers le prix d'achat», ajoute le porte-parole.

Un précédent en Suisse alémanique

En 2014, un père s'était étonné de voir des gommes en forme de pénis être vendues à la foire d'automne de Lucerne. Face à la polémique, le vendeur avait décidé de les retirer.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!