Les bonnes routes ne sont pas les plus chères
Actualisé

Les bonnes routes ne sont pas les plus chères

Le choix d'un bon matériau pour le revêtement des routes pourrait engendrer des milliards de francs d'économies.

Dans les zones urbaines où la proportion de fenêtres antibruit est forte, de tels revêtements sont très efficaces.

Selon un rapport publié jeudi par l'Office fédéral de l'environnement, il serait possible de réduire les coûts de l'assainissement phonique restant à accomplir de 1,7 milliard de francs en utilisant un bon enrobé. A quoi s'ajoute une utilité économique qui se chiffre en milliards.

Des tests ont été effectués depuis trois ans, dont un aux Evouettes (VS).

(jbm)

Ton opinion