JONCTION: Les bouchons n'étaient pas où on les attendait
Actualisé

JONCTIONLes bouchons n'étaient pas où on les attendait

Avec la fermeture pour travaux de la route de Chancy, les automobilistes s'attendaient mardi matin à grincer des dents.

C'est pourtant avec le sourire qu'ils ont abordé la rampe Quidort, qu'on voyait jouer les goulets d'étranglement.

Simultanément les boulevards Saint-Georges et Carl-Vogt, les rues du Vélodrome et David-Dufour ont été le théâtre de bouchons très inhabituels.

«Aucun lien avec le chantier de la route de Chancy», note Patrick Pulh, porte-parole de la police, qui promet que la situation sera tout de même évaluée ces prochains jours.

Du côté des TPG, les lignes 2, 19 et 20 ont régulièrement subi de légers retards mardi. Ils se sont montés jusqu'à 15 minutes en fin de journée.

(jfz)

Ton opinion