Marché financier: Les Bourses du Golfe s'apaisent après la tempête
Actualisé

Marché financierLes Bourses du Golfe s'apaisent après la tempête

Les Bourses du Golfe, qui ont subi de lourdes pertes ces deux derniers jours, semblaient reprendre leur souffle mercredi sur fond d'apaisement de la crise de la dette de Dubaï.

Les Bourses de Dubaï et d'Abou Dhabi, qui avaient fortement reculé durant les deux derniers jours, étaient fermés mercredi pour la fête nationale des Emirats arabes unis.

La Bourse de Koweït, qui a perdu 2,7% mardi, fluctuait à l'ouverture mercredi et les cotations étaient légèrement en baisse malgré une hausse des titres dans le secteur bancaire.

A la Bourse de Bahreïn, premier jour ouvrable après six jours fériés pour la fête musulmane d'Al-Adha, perdait 0,5% sur fond d'un faible volume des titres échangés.

L'indice de la Bourse du Qatar, le seul autre marché arabe du Golfe ouvert mercredi, gagnait 4,66% à l'ouverture. Il avait cédé 8,3% mardi, premier jour de cotation de la semaine.

Les marchés saoudien et omanais sont toujours fermés pour la fête d'Al-Adha.

Les autorités de Dubaï avaient annoncé le 25 novembre leur intention de demander un moratoire sur la dette de son conglomérat Dubai World estimée à quelque 59 milliards de dollars.

Le conglomérat a annoncé lundi une prochaine restructuration de certaines de ses compagnies, dont le géant immobilier Nakheel, contribuant à rassurer les marchés financiers dans le monde.

La Bourse de New York a fini en nette hausse mardi: le Dow Jones a gagné 1,23%, se hissant à un nouveau plus haut depuis 14 mois, et le Nasdaq 1,46%. (afp)

Ton opinion