Collonge-Bellerive (GE): Les braqueurs courent toujours
Actualisé

Collonge-Bellerive (GE)Les braqueurs courent toujours

Les malfaiteurs, qui ont attaqué à l'arme lourde une banque jeudi peu avant 18h au centre de Collonge-Bellerive (GE), ont réussi à prendre la fuite sans butin.

par
dti

Peu avant 18 heures jeudi, trois ou quatre personnes ont pénétré dans la banque Raiffeisen de Collonge-Bellerive située route d'Hermance, après avoir découpé une vitre blindée du côté des bureaux de l'agence.

«Les braqueurs étaient en possession d'armes longues, des armes de guerre», précise Patrick Pulh, porte-parole de la police genevoise. Il pourrait s'agir de Kalachnikov, selon le porte-parole.

Coup de feu pendant la fuite

Selon différents témoignages, les braqueurs auraient également tiré un coup de feu lors de leur fuite au volant d'une voiture allemande en direction d'Anières, puis de la France. Le montant du butin n'est pas connu.

Des employés de la banque étaient sur place au moment des faits. Choqués, ils ont été pris en charge par la cellule psychologique de la police et interrogés.

Ce braquage est intervenu le jour où de nombreuses forces de l'ordre françaises et suisses se livraient à un exercice de sécurité des deux côtés de la frontière. Une centaine d'hommes et de voitures banalisées étaient visibles dans la région. Le hold-up s'est déroulé peu de temps après que l'opération franco-suisse soit terminée.

Troisième Raiffeisen braquée cette année à Genève

C'est la troisième fois cette année, qu'une agence Raiffeisen est la cible d'un braquage. La banque de Meinier, qui est d'ailleurs proche de celle de Collonge-Bellerive, a été attaquée par trois malfrats fin octobre et celle du Grand-Saconnex en janvier.

Le 26 novembre dernier c'est une banque Migros à Thônex qui a été la cible d'un braquage à l'arme lourde. Les malfaiteurs avaient tiré des coups de feu en pleine rue à l'heure de pointe. Par chance, aucun passant n'avait été blessé. (dti/ats)

Devenez lecteur reporter

2020, ou pour les clients Orange au 079 375 87 39 (70 centimes par MMS). Ou alors envoyez-les par e-mail à: .

Vous pouvez aussi nous les faire parvenir via nos applications iPhone et Android.

Si votre image est publiée dans notre journal, vous pouvez toucher jusqu'à 100 francs.

Ton opinion