Londres: Les British invités à maigrir pour échapper au Covid-19
Publié

LondresLes British invités à maigrir pour échapper au Covid-19

Le Royaume-Uni encourage la population à mener une vie plus saine pour lutter contre le virus.

National Health Service / NHS

Du vélo et moins de malbouffe: c’est la nouvelle stratégie du gouvernement britannique contre l’épidémie après une étude publiée samedi révélant que les obèses présentaient 40% de risques supplémentaires de mourir du Covid-19.

Le plan préconise l’interdiction de la publicité pour la malbouffe à la télévision et en ligne avant 21 heures, quand les enfants sont le plus exposés, ainsi que la promotion de cette nourriture malsaine dans les supermarchés. Les restaurants et les chaînes à l’emporter de plus de 250 employés devront par ailleurs détailler le nombre de calories dans leurs menus, alors que le gouvernement avait annoncé deux semaines auparavant qu’il allait prendre en charge une partie de l’addition des repas pris au restaurant. Outre une expansion des branches du système national de santé consacrées à la perte de poids, les médecins seront aussi encouragés à prescrire de l’exercice, notamment des sessions de vélo.

Le Premier ministre, Boris Johnson, a vanté ce nouveau plan, estimé à 11 millions d’euros selon «The Guardian», via une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux dans laquelle il raconte que son surpoids a été un facteur aggravant lorsqu’il était gravement malade du Covid-19. C’est un virage à 180 degrés pour lui, qui s’était déclaré contre les «taxes sur nos péchés» et une approche «maternisante» de l’État.

(afp/mld)

Ton opinion

82 commentaires