Hockey: Les Canadiens doivent courir contre le temps

Actualisé

HockeyLes Canadiens doivent courir contre le temps

Les stars de la NHL qui composent l'équipe à la feuille d'érable pour le Mondial n'ont presque jamais évolué ensemble.

par
Jean-Philippe Pressl-Wenger
Fribourg

Si les Suisses ne doivent plus que peaufiner leurs automatismes, les Canadiens, eux, se trouvent face à un vaste chantier. «C'est à chaque fois pareil, a lâché Guy Boucher, le coach assistant des Nord-Américains. Certains joueurs, éliminés avec leur franchise en fin de championnat de NHL, n'ont plus patiné depuis deux semaines. D'autres nous ont à peine rejoints. Notre équipe sera logiquement vulnérable en début de tournoi.»

Malgré ses 21 ans, John ­Tavares sera l'un des fers de lance de l'attaque canadienne au championnat du monde. «Pour le moment, il est important que nous retrouvions nos jambes, a expliqué le coéquipier du Bernois Mark Streit aux New York Islanders. Avec le long voyage, le décalage horaire, il nous reste beaucoup de travail à accomplir.» Même son de cloche du côté de l'Ontarien Marc Methot. «Cela fait à peine 48 heures que nous patinons ensemble. Nous avons un bon potentiel, mais nous devons améliorer la communication pour être plus efficaces, a prévenu le défenseur des ­Columbus Blue Jackets. On se réjouit de disputer encore un match mardi (n.d.l.r.: ce soir) contre la Suisse, à Kloten, pour trouver des repères et peaufiner nos réglages.»

Le Canada, qui évoluera dans le même groupe que la Suisse à Helsinki, entamera son Mondial le vendredi 4 mai contre la Slovaquie avec une envie de revanche. L'an dernier, il avait été éliminé par la Russie en quarts de finale: un résultat indigne des ambitions du pays du hockey

Ton opinion