Actualisé 21.02.2014 à 20:00

JO 2014 - HockeyLes Canadiens en finale contre la Suède

La finale des Jeux olympiques de Sotchi opposera dimanche (13h00) la Suède au Canada. Les Canadiens se sont imposés 1-0 face aux Etats-Unis dans un choc qui a tenu ses promesses. Les Scandinaves ont éliminé la Finlande (2-1).

Le Canada reste le Canada ! Toujours là dans les grandes occasions, et sa demi-finale contre les Américains en était une. Les joueurs à la feuille d'érable ont disputé, et de loin, leur meilleur match à Sotchi. Les hommes de l'entraîneur Mike Babcock n'avaient pas totalement convaincu jusque-là. Face aux Américains, très enthousiasmants depuis le début de la compétition, le réveil des stars a permis aux Canadiens de s'en sortir.

Crosby métamorphosé

Sidney Crosby est apparu complètement métamorphosé par rapport à ses premières sorties. En compagnie de Patrice Bergeron (ex-Lugano) et Chris Kunitz, le héros de la finale des JO 2010 fut le moteur tant attendu d'un Canada dominateur.

La partie a basculé au début de la deuxième période quand le défenseur Jay Bouwmeester a adressé une passe précise à Jamie Benn. L'attaquant des Dallas Stars n'a pas manqué sa reprise de près pour battre le portier Jonathan Quick (22e).

A l'inverse du derby nordique de l'après-midi, les deux équipes nord-américaines n'ont adopté qu'une tactique: foncer sur le but adverse. Ce jeu direct sans fioriture a enthousiasmé les 11'000 spectateurs du Bolchoï. Une séquence folle de près de 5' sans arrêt de jeu au deuxième tiers-temps a notamment retenu le souffle du public.

Price décisif

Si, finalement, il n'y a eu qu'un but, c'est en grande partie «à cause» des gardiens. Le dernier rempart canadien Carey Price (Montréal) a ainsi retenu 31 tirs américains, dont trois qui avaient le poids d'un but.

Dimanche, les Canadiens retrouveront une équipe au style très différent, pour une confrontation avec les Suédois qui promet beaucoup. Battus, les Etats-Unis disputeront la finale pour la 3e place samedi à 16h00 face à la Finlande.

La Suède au bout du suspense

Menés 1-0, les Suédois ont renversé la situation en l'espace de cinq minutes lors du deuxième tiers de la première demi-finale. Egalement sacrés à Turin en 2006, ils viseront un troisième titre dimanche. «Il ne nous manque plus qu'un succès et ce sera le plus dur à aller chercher», relevait le défenseur-vedette des Suédois Erik Karlsson après la victoire face à la Finlande.

Ce grand classique du hockey mondial n'a pas dérogé à la règle: les débats furent très équilibrés, avec un suspense entier jusqu'au coup de sifflet final. «Ce fut notre meilleur match du tournoi», savourait Pär Marts, l'entraîneur des Suédois. Les Scandinaves, qui ne s'étaient imposés que 1-0 face à la Suisse à la suite d'un puck mal maîtrisé par Reto Berra, sont montés en puissance et ont aligné cinq succès de rang.

Karlsson fait mouche

Mieux rentrée dans le match, la Finlande aurait dû prendre un avantage peut-être décisif au cours de la première période. Mais l'attaquant du Dynamo Moscou Leo Komarov se brisait sur le portier Henrik Lundqvist (10e). Un premier tournant survenait peu après la moitié du premier tiers-temps. Les Finlandais se retrouvaient à 5 contre 3 pendant 1'36''. Le duo Grandlund - Selänne se trouvait les yeux fermés à deux reprises. Mais les frappes du vétéran finlandais (43 ans) manquaient de vivacité pour surprendre un gardien de la trempe de Lundqvist pendant cette double supériorité numérique.

Le portier des New York Rangers a tout de même commis une erreur dans le match. Sur un tir peu appuyé du routinier Olli Jokinen, il laissait filer le palet sous ses jambières (27e). Les Finlandais n'ont cependant su maintenir leur avantage bien longtemps. Un mauvais dégagement du défenseur Maatta offrait l'égalisation à Loui Eriksson (ex-Davos) à la 32e. Puis Erik Karlsson fusillait le portier Kari Lehtonen (Dallas), qui ne parvenait pas à détourner le puck en dehors de sa cage (37e).

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!