Daniela Martins: «Les candidats de SS 4 sont quelconques»
Actualisé

Daniela Martins«Les candidats de SS 4 sont quelconques»

Participante de l'émission de téléréalité l'an dernier, Daniela Martins sera présente vendredi soir sur le plateau de TF1. Elle évoque pour lessentiel.lu cette nouvelle saison.

Un an après sa sortie de la maison des secrets, Daniela Martins, la candidate luxembourgeoise sera vendredi sur le plateau de l'émission de téléréalité de TF1.(Photo: dr)

Un an après sa sortie de la maison des secrets, Daniela Martins, la candidate luxembourgeoise sera vendredi sur le plateau de l'émission de téléréalité de TF1.(Photo: dr)

lessentiel.lu: La quatrième saison de Secret Story commence vendredi soir sur TF1. En tant qu'ancienne candidate, pensez-vous qu'il y aura de grandes nouveautés?

Daniela Martins: D'après ce que je sais, les candidats de cette année ressemblent plus à monsieur et madame tout-le-monde, ce sont des candidats avec peu de personnalité par rapport à l'année dernière.

C'est-à-dire?

Pour Secret Story 3, les clashs étaient fréquents car les personnes sélectionnées n'étaient pas des gens que l'on croise dans la rue tous les jours. Que ce soit Jonathan, Cindy, Léo ou bien encore François-Xavier, tous ont des caractères bien trempés capables de faire le spectacle. Cette saison, la production semble avoir choisi des candidats avec des personnalités plus effacées avec lesquelles les téléspectateurs pourront plus facilement s'identifier, selon moi. Au risque d'avoir des gens quelconques.

Cela fait un an que vous êtes sorties de la maison des secrets, quel bilan faites-vous de cette expérience?

Dans l'ensemble, c'est un bilan positif. Il y a bien sûr eu des hauts et des bas, plein de bonnes choses et plein de mauvaises, mais je pense que je m'en suis bien sortie. Un an après, je fais ce que j'aime à savoir être mon propre patron et faire les projets que j'ai envie de faire: me lancer dans le cinéma et continuer dans la chanson.

Vous parliez de points négatifs au fait d'avoir participé à une émission de téléréalité, quels sont-ils?

Les candidats de téléréalité sont très souvent sous-estimés par les milieux artistiques, on nous dit souvent qu'on ne sert à rien. Je ne dis pas que 80% des gens qui sortent de ce genre d'émission ne servent pas effectivement à rien, mais certains ont un vrai talent. La principale difficulté est bel et bien le manque de crédibilité des candidats à la sortie de ce genre d'émission. Il faut avoir un sacrée force de caractère pour surmonter tout cela.

Un candidat d'une émission de téléréalité française s'est suicidé cette semaine. Est-ce lié à cette pression que vous évoquiez à l'instant?

Peut-être. J'ai été très choquée en apprenant cette mort, mais cela ne m'étonne pas vraiment. Je connais beaucoup d'anciens candidats qui souffrent actuellement de très graves dépressions car ils n'ont pas su gérer la fin de cette surexposition médiatique.

Quels seraient alors vos conseils pour tous et celles qui voudraient tenter l'expérience?

Il faut absolument garder les pieds sur terre, garder des contacts étroits avec des personnes qui vous sont chères, votre famille et vos amis, car le fait d'être sous les projecteurs peut pousser certains à accepter de faire des choses étranges.

Vous faites référence à la sextape d'Émilie et de Léo?

Notamment. Je ne comprends pas qu'elle ait acceptée de se laisser filmer pendant ces moments d'intimité. Je pense qu'elle s'est fait avoir.

Mais la sextape demeure un excellent moyen de continuer à faire parler de soi. Vous a-t-on d'ailleurs proposé d'en faire une, comme plusieurs autres candidates d'émissions de téléréalité?

Oui, mais j'ai immédiatement refusé, même si on me proposait 300 000 euros pour la faire. Ce n'est pas de cette manière que je veux rester dans l'esprit des gens. J'ai des valeurs et une famille que je respecte trop pour accepter ce genre de choses.

Et quels sont vos projets désormais?

Je souhaite quitter le Luxembourg pour m'installer à Paris et pouvoir suivre des cours de comédie. J'ai un projet de film et je souhaite continuer dans la musique. Mais je ne suis pas complètement satisfaite de ma première expérience dans ce domaine, alors je vais attendre un peu pour trouver les bons producteurs et sortir un nouveau titre qui me ressemblera un peu plus.

Recueillis par Jean-Michel Hennebert/lessentiel.lu

Ton opinion