«Secret Story 3»: Les candidats sont en quarantaine et sous haute surveillance
Actualisé

«Secret Story 3»Les candidats sont en quarantaine et sous haute surveillance

Alors que la nouvelle saison de l'émission de TF1 commence demain, les candidats ont été placés mardi soir déjà dans des endroits tenus secrets et coupés du monde.

Le concept de «Secret Story» est simple: les candidats participant ont un secret qu'ils doivent cacher aux autres membres sous peine d'être éliminés.

Il est donc impossible qu'un candidat commence l'émission si son identité à été préalablement révélée sur internet. C'est visiblement pour cette raison que tous les candidats «risquent d'être éliminés» si leur secret est connu avant qu'ils n'entrent dans la maison, nous a expliqué l'attachée de presse de l'émission, Juliette Parizy.

Cela est confirmé par Angélique Sansonnetti, la directrice artistique de «Secret Story», qui, «vraiment satisfaite» de ce casting, déclare que la production se réserve «jusqu'au dernier moment la possibilité de changer au cas où l'un des candidats serait démasqué avant le début du jeu».

Selon les informations du site Purepeople.com, un candidat aurait justement été démasqué en début de semaine et aurait donc dû être remplacé au pied levé.

Candidats sous surveillance «quasi-militaire»

Ce site français indique également que les candidats ont été placés en «quarantaine» dès mardi soir dans différents endroits de la banlieue parisienne et ce sous haute sécurité.

Chacun a une «nounou» présente à ses côtés 24h/24. Les participants n'ont droit à aucun moyen de communication (internet, téléphone, presse, etc…) et sont autorisés à deux appels par jour… en présence de leur surveillante. Le site parle même d'une «organisation quasi-militaire» mise en place pour éviter que les candidats n'entrent en contact entre eux.

Des casteuses pour pister les profils

Pour parvenir à trouver des profils et secrets différents des années précédentes, des «casteuses», qui sont des journalistes et enquêtrices, ont recherché «des histoires originales qui pouvaient donner lieu à des secrets intéressants», précise Angélique Sansonnetti.

En plus de cela, la production a reçu 10 000 candidatures spontanées qui ont été «scrupuleusement étudiées», selon ses dires. Le secret récurrent étant cette année celui… de ne pas avoir de secret!

Un Suisse a tenté sa chance… en vain!

Parmi les candidatures se trouvait celle d'un Romand: Le DJ fribourgeois Obi-One. Il a en effet tenté de participer à l'émission, son secret étant d'avoir battu le record du monde du mixe le plus long sans pause, en début d'année au Globull, avec 120 heures.

Si l'attachée de presse nous a certifié que toutes les candidats avaient reçu une réponse, qu'elle soit négative ou positive, cela n'est pas le cas dans la pratique. Obi-One, Cédric Barras de son vrai nom, n'a reçu aucune nouvelle de la part de la production et lorsqu'il les a appelés pour savoir ce qu'il en était on lui a répondu: «Si vous n'avez pas reçu de réponse c'est que vous n'avez pas été sélectionné!»

Pas désespéré pour autant, le DJ va proposer sa candidature à d'autres programmes, comme «Koh-Lanta», désirant profiter de l'exposition médiatique qu'offre un tel programme. Il est actuellement en train de finaliser son premier single.

Ton opinion