Actualisé 09.01.2009 à 10:44

Votation du 8 février

Les cantons militent pour la libre circulation des personnes

Les cantons font campagne en faveur de la libre circulation des personnes mise en votation le 8 février prochain.

«Un non à l'accord et la caducité des accords bilatéraux avec l'Union européenne (UE) qui en résulterait seraient catastrophiques sur le plan tant économique que politique», a mis en garde vendredi la Conférence des chefs des départements cantonaux de l'économie publique (CDEP).

«Les expériences réalisées par les cantons avec l'accord sont positives, grâce aussi aux mesures d'accompagnement et aux mesures de police des étrangers qui existaient déjà avant», a relevé la CDEP. Pour les cantons, un «non» à l'extension et à la poursuite de la libre circulation des personnes signifierait un retour des relations avec l'UE d'avant 1990 se traduisant par l'insécurité du droit et des dépenses administratives plus élevées, a-t-elle souligné. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!