Installées illégalement: Les caravanes ont quitté Meyrin
Actualisé

Installées illégalementLes caravanes ont quitté Meyrin

La famille de gitans qui avait installé sans autorisation son campement il y a une semaine dans un parc public à Meyrin (GE) a quitté les lieux samedi.

La Mairie a été mise devant le fait accompli samedi dernier. Pour faire face à cette situation particulière et afin d'éviter des heurts inutiles, un arrangement a été conclu avec ces Français issus de la communauté des Roms, a indiqué à l'ATS Monique Boget, maire de Meyrin. Il s'agissait d'une famille composée de 35 à 40 personnes.

Ils étaient autorisés à rester pour une période de sept jours à condition de s'acquitter d'une taxe de séjour et de laisser le terrain en bon état. Ils ont donc respecté leurs engagements et repris la route avec leurs sept caravanes samedi en début d'après- midi.

L'installation sauvage de ces caravanes a suscité beaucoup de questions et d'inquiétudes de la part de la population de Meyrin, a expliqué Mme Boget, qui a passé beaucoup de temps à répondre aux téléphones des citoyens. Mais au final, seul un voisin proche s'est acharné contre le séjour des gitans.

(ats)

Ton opinion