Poules contaminées: Les cas à Marin devraient rester isolés
Actualisé

Poules contaminéesLes cas à Marin devraient rester isolés

Aucune autre exploitation de poules pondeuses ne semble être touchée par la maladie de Newcastle après les cas découverts à Marin (NE).

Près de 5000 poules ont été abattues et les oeufs détruits.

Près de 5000 poules ont été abattues et les oeufs détruits.

L'Office vétérinaire fédéral (OVF) a bon espoir que Marin reste un cas isolé. Tous les élevages de volailles qui ont acheté des oeufs à l'exploitation touchée ces dernières semaines et qui donc auraient pu introduire le virus chez eux ont été identifiés, a annoncé l'OVF mardi. Les premières investigations ne montrent pas de signes de contamination.

Seules des analyses de laboratoire permettront de savoir si l'épizootie s'est répandue. Les résultats sont attendus ces prochains jours.

La maladie de Newcastle est hautement contagieuse et la transmission s'effectue de manière aérogène ou par contact direct. La consommation d'oeufs et de viande ne présente aucun danger pour l'être humain, répète l'OVF. Dans de rares cas, les personnes qui sont en contact direct et étroit avec des animaux malades peuvent développer une conjonctivite.

(ats)

Ton opinion