05.10.2020 à 11:48

SuisseLes cas de violence domestique augmentent toujours

Près de 20’000 cas ont été enregistrés l’an dernier en Suisse. Soit une hausse de 6,2%. La moitié a eu lieu dans une relation de couple.

En 2019, 63% des 46 homicides perpétrés en Suisse sont consécutifs à des violences domestiques.

En 2019, 63% des 46 homicides perpétrés en Suisse sont consécutifs à des violences domestiques.

Keystone

En 2019, 19'669 infractions ont été enregistrées par la police dans le domaine de la violence domestique, contre 18'522 en 2018. Cela représente une augmentation de 6,2% entre les deux années. Les valeurs sont toutefois relativement stables depuis 2009.

La police a enregistré 11’058 personnes lésées en 2019, en hausse de 3,7% par rapport à l’année précédente, a indiqué l’Office fédéral de la statistique (OFS) lundi. Parmi celles-ci, 72% étaient des femmes. L'essentiel de toutes les infractions de violence domestique enregistrées concernent les voies de fait (32%), les menaces (22%), les injures (19%) et les lésions corporelles simples (10%).

La moitié a eu lieu dans une relation de couple, et 28% dans une relation d’ex-couple. Dans les deux cas de figure, un peu plus des trois quarts des personnes lésées étaient des femmes.

En 2019, 63% des 46 homicides perpétrés en Suisse sont consécutifs à des violences domestiques. Sur ces 29 homicides (+2 par rapport à 2018), 15 ont eu lieu dans une relation de couple; 14 femmes et un homme étaient les victimes. L’OFS indique qu’une femme décède dans le cadre d’une relation de couple toutes les quatre semaines.

(ATS/NXP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!