Actualisé 08.05.2008 à 09:48

Les casinos romands progressent

Mendrisio (TI) reste le leader des casinos suisses avec un produit brut de plus de 128 millions de francs en 2007, en baisse de 3,2% par rapport à 2006.

Les casinos de Courrendlin (JU), Montreux (VD) et Fribourg connaissent les plus fortes progressions.

Au bénéfice d'une concession B, le casino de Courrendlin a vu son produit brut augmenter de 24,1% pour atteindre près de 14 millions de francs. Il reste malgré cela en bas du classement des établissements les plus lucratifs, ne devançant que Davos (GR), St- Moritz (GR) et Interlaken (BE).

Avec une hausse de 14,9%, le casino de Fribourg dépasse la barre des 265 millions de francs de produit brut des jeux (PBJ), soit la différence entre les mises et les gains des joueurs. Troisième plus forte progression (12,9%), Montreux se place deuxième du classement avec près de 116 millions de francs de PBJ, selon la Fédération suisse des casinos (FSC) qui présentait jeudi son bilan.

Aux places trois, quatre et cinq, les casinos de Lugano, Baden (AG) et Bâle ont aussi franchi la barre des 100 millions de produit brut. Dans le top 5, seul le leader Mendrisio possède une concession B, les autres ont une concession A.

Concurrence

Pour expliquer la baisse du produit du casino tessinois, le directeur de la FSC, Marc Friedrich, a avancé l'ouverture du casino de Campione d'Italia, au bord du lac de Lugano, en mai 2007. Et puis, il est aussi plus difficile de progresser une fois qu'on est au plus haut niveau, a-t-il dit.

Le casino de Berne (A) est le second établissement à avoir enregistré une baisse (- 2,6%). Pour Daniel Frei, président de la FSC, la croissance du voisin fribourgeois s'est sans doute faite au détriment du bernois.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!