Actualisé 22.06.2015 à 16:50

LucerneLes casseurs seront les payeurs

Si une manifestation dégénère dans le canton de Lucerne, les manifestants passeront à la caisse. La facture pourra atteindre jusqu'à 30'000 francs par personne. C'est ce qu'a décidé lundi le parlement du canton de Lucerne.

Le parlement a approuvé la révision de la loi de police en deuxième lecture par 88 voix contre 21. Les manifestants pourront désormais être obligés de participer aux coûts d'intervention de la police.

En cas de manifestation violente, les organisateurs se verront facturer 40% des coûts de l'intervention policière. Le reste, soit 60% des frais, seront à charge des manifestants, avec un maximum de 30'000 francs par personne.

Le gouvernement a proposé que la facture ne dépasse pas 4000 francs par manifestant. Il a été soutenu par le PS, les Verts et les Vert'libéraux. C'est le PDC qui a demandé 30'000 francs afin de lancer un signal fort aux casseurs. Le PLR était favorable à un montant de 10'000 francs.

Après deux votes, le montant de 30'000 francs s'est imposé face aux 10'000 francs par 57 voix contre 36.

Le parlement avait déjà voulu faire passer les casseurs à la caisse en 2010. Le tribunal administratif avait toutefois jugé en 2013 que ce nouveau règlement ne disposait pas d'une base légale suffisante. Le parlement a corrigé le tir en approuvant la révision de la loi de police. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!