Les catastrophes ont fait 20'000 morts en 2007
Actualisé

Les catastrophes ont fait 20'000 morts en 2007

Les catastrophes naturelles et techniques ont causé la mort de plus de 20'000 personnes dans le monde cette année et impliqué de nombreux dégâts pour un montant dépassant 70 millions de francs.

Les catastrophes naturelles et techniques dans le monde ont provoqué cette année moins de décès qu'en 2006, tout en coûtant plus cher. Plus de 20 000 personnes ont ainsi péri lors d'événements ayant causé des dégâts pour 61 milliards de dollars (plus de 70 milliards de francs).

Sur ce total, les montants assurés ont représenté 25 milliards de dollars, en hausse de 36% par rapport à l'exercice précédent, a indiqué Swiss Re dans une étude Sigma publiée mardi. Malgré tout, ils demeurent inférieurs à la tendance générale observée ces dernières années par le numéro un mondial de la réassurance.

Bangladesh très affecté

Le nombre de morts, en recul de 10 000 sur un an, s'explique principalement par les effets dévastateurs du cyclone Sidr en novembre au Bangladesh. A lui seul, il causé un cinquième des décès enregistrés avec plus de 4100 personnes passées de vie à trépas.

Derrière figurent les conséquences des inondations (moussons et glissements de terrain) survenues en juillet toujours au Bangladesh, et en Inde, avec 1500 morts. En troisième lieu, apparaît le tremblement de terre au Pérou en août, qui a entraîné le décès de plus de 900 personnes.

Chère tempête Kyrill

L'an passé, les catastrophes naturelles et techniques avaient coûté 40 milliards de dollars en termes de dégâts, exercice considéré comme clément par le groupe zurichois. Quant à la statistique des dégâts couverts par une assurance, elle concerne toujours très largement les pays industrialisés.

Les dommages assurés chiffrés en milliards ont touché trois fois l'Europe, deux fois l'Amérique du Nord et une fois l'Océanie. Sur le Vieux Continent, l'année 2007 a d'abord été marqué par les conséquences de la tempête Kyrill qui a frappé en janvier l'Allemagne, la Grande-Bretagne, la Belgique et les Pays-Bas.

Incendies en Californie

Cet événement, qui a frôlé le nord de la Suisse, a cumulé des dommages assurés pour plus de 5,8 milliards de dollars. Les deux autres événements majeurs, pour un total supérieur à 4,6 milliards de dollars, sont survenues sous forme d'inondations cet été en Grande-Bretagne.

En Amérique du Nord, les catastrophes les plus chères ont concerné par deux fois les Etats-Unis. En avril, le pays a été touché par des inondations sur sa côte est (plus de 1,5 milliard de dollars) et en octobre par des incendies en Californie (1,1 milliard, qui ont causé de très importants dégâts immobiliers.

Nouvelle-Galles du Sud

Le sixième dommage le plus marquant de l'année, du point de vue financier du moins, est localisé en Australie, avec la tempête et les inondations survenues en juin en Nouvelle-Galles du Sud (un milliard de dollars). Swiss Re relève enfin que le Japon a été exempt de dégâts majeurs en 2007.

Dans le détail, les catastrophes naturelles ont généré une facture pour les assureurs dommages de plus de 22 milliards de dollars. Les catastrophes techniques, c'est-à-dire ayant une cause humaine (accidents d'avion, explosions ou incendies industriels), affichent des dégâts assurés supérieurs à 2 milliards. (ats)

Ton opinion