Actualisé 01.12.2010 à 14:39

Attribution du Mondial 2018

Les célébrités défilent à Zurich

A la veille de l'attribution du Mondial 2018, les stars arrivaient à Zurich, mercredi.

de
cbx

Le Premier ministre russe Vladimir Poutine, ardent promoteur de la candidature de la Russie à l'organisation de la Coupe du monde 2018, a déclaré qu'il n'irait pas à Zurich jeudi. Il entend «éviter de faire pression sur la FIFA», selon les agences russes.

«Je voudrais présenter personnellement la candidature de la Russie, mais dans les conditions actuelles je pense qu'il est mieux de s'abstenir pour donner la possibilité aux membres de la FIFA de prendre la décision tranquillement, sans pression extérieure», a déclaré M. Poutine. «J'appelle mes collègues étrangers à faire de même», a-t-il poursuivi.

Au téléphone avec Blatter

En 2007, Vladimir Poutine, alors président, a personnellement défendu au Guatemala la candidature de la Russie pour organiser les Jeux olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi, couronnée de succès.

M. Poutine a ajouté qu'il avait eu mercredi une conversation téléphonique avec le président de la FIFA Joseph Blatter, au cours de laquelle il l'avait informé que le vice-Premier ministre russe Igor Chouvalov mènerait la délégation russe.

«Malheureusement nous observons ces derniers temps une campagne contre les membres du comité exécutif de la FIFA, on les couvre de boue, on essaie de les compromettre», a poursuivi M. Poutine.

«C'est de la concurrence déloyale lors de la préparation au vote» qui aura lieu jeudi à Zurich, a-t-il estimé. «De telles méthodes de la lutte sont absolument inacceptables», a ajouté M. Poutine.

Fifa sur la sellette

A la veille de la désignation des pays-hôtes pour les Mondiaux 2018 et 2022, la FIFA est sur la sellette après la diffusion lundi soir d'un documentaire de la BBC qui accuse trois membres du comité exécutif de cette instance d'avoir reçu de l'argent dans le cadre d'affaires de corruption.

Outre la Russie, l'Angleterre, l'Espagne associée au Portugal et les Pays-Bas avec la Belgique sont candidats à l'organisation de la Coupe du monde 2018.

Le Premier ministre britannique, David Cameron, sera à Zurich pour la présentation finale de jeudi. (cbx/ats)

Devenez lecteur reporter

2020, ou pour les clients Orange au 079 375 87 39 (70 centimes par MMS). Ou alors envoyez-les par e-mail à: .

Vous pouvez aussi nous les faire parvenir via nos applications iPhone et Android.

Si votre image est publiée dans notre journal, vous pouvez toucher jusqu'à 100 francs.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!