Actualisé 20.09.2008 à 07:19

Bande-sonLes célébrités musicales inspirées par Barack Obama

Le candidat démocrate à la présidentielle américaine du 4 novembre a inspiré une multitude de chansons, tantôt aux amateurs, tantôt aux professionnels, avant de sortir sa bande-son officielle intitulée «Yes We Can: Voices of a Grassroots Movement» («Oui nous le pouvons: la Voix d'un mouvement populaire»).

Le titre de l'album est tout droit tiré d'un slogan de campagne de Barack Obama et le CD contient des morceaux de Kany West, John Legend, Sheryl Crow et Stevie Wonder, entre autres stars.

Le disque n'était disponible à la vente qu'en passant exclusivement par l'équipe de campagne démocrate, à partir de vendredi. Il coûte 24,99 dollars (17,26 euros) à télécharger, 30 dollars (20,73 euros) à l'achat et servira à financer la campagne électorale du candidat jusqu'à début novembre, a expliqué le label de soul Hidden Beach Recordings, à l'origine du CD.

Certains morceaux sont déjà connus, comme «Waiting On the World to Change», de John Mayer et le classique «Signed, Sealed, Delivered I'm Yours» de Stevie Wonder. D'autres sont nouveaux, à l'exemple du «Pride in the Name of Love» de John Legend et «Promised Land», un mixte de Malik Yusef avec Kanye West et Adam Levine de Maroon 5.

Le «Yes We Can» n'est que le dernier projet musical d'une longue série, depuis le début de l'année. Début 2008, des étoiles musicales comme Scarlet Johansson, Kate Walsh et Common, emmenées par les Black Eyed Peas avaient appelé leur single «Yes We Can», devenu une légende sur le net, avec des millions de connections, suivi de près par l'autre vidéo très connue «We Are The Ones».

Des amateurs affichent régulièrement leurs réalisations sur YouTube.com, tandis que d'autres célébrités, comme Jay Jay French des Twisted Sister ont présenté leurs nouveaux tubes en lien direct avec Barack Obama. Récemment, c'est Dave Stewart qui a débuté sa propre vidéo, «American Prayer», avec des interventions-vedettes de Whoopi Goldberg, Barry Manilow, Forest Whitaker et Cyndi Lauper, en faveur de Barack Obama.

John McCain, le candidat républicain, a de son côté, reçu des chansons écrites spécialement pour lui, comme «Lead the Way», par un avocat nommé Judd Kessler. Mais il n'a pas inspiré la même vague de soutien musical que son adversaire.

Son camp a précisé que l'équipe n'avait pas prévu de sortir de disque et a salué le nouveau CD de Barack Obama en faisant la moue. «Il est ironique de constater que le jour où l'économie est en pleine effervescence, Barack Obama ne parvient pas à proposer de programme économique mais se choisit plutôt un album de stars du rock», a déclaré le porte-parole de John McCain, Tucker Bounds.

Barack Obama a rétorqué vendredi qu'il attendait de connaître les plans du gouvernement, parce qu'il ne voulait pas risquer d'agiter des marchés en pleine crise boursière. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!