Commerce de détail - Les centres commerciaux ont encaissé un milliard de moins en 2020
Publié

Commerce de détailLes centres commerciaux ont encaissé un milliard de moins en 2020

Ce recul de 5,8% du chiffre d’affaires est pourtant inférieur aux craintes de la branche l’an dernier. Et les perspectives sont plutôt réjouissantes pour les commerce de détail dans son ensemble.

par
Gilles Martin
Barbara Scherer
La perte de chiffre d’affaires des centres commerciaux est de 5,8% en 2020.

La perte de chiffre d’affaires des centres commerciaux est de 5,8% en 2020.

Tio/20Minuti

«Le recul du chiffre d'affaires des 191 temples suisses de la consommation a atteint l'an dernier 5,8%» soit un milliard de francs suisses de manque à gagner, a indiqué jeudi Swiss Council of Shopping Places dans un communiqué. Selon cette faîtière des centres commerciaux, ce recul est principalement dû aux fermetures décidées pour lutter contre la pandémie de coronavirus lors du semi-confinement du printemps 2020.

Ce recul est toutefois inférieur aux craintes des acteurs du secteur. En effet, de nombreux consommateurs ont ensuite effectué des «achats de rattrapage». L'alimentation, le bricolage, les jeux et les articles de loisirs, l'électronique domestique et l'ameublement ont même souvent enregistré des ventes «records».

Le recul de chiffres d’affaires est moins marqué dans les petits centres commerciaux de proximité en raison de l’offre alimentaire qui y est généralement plus importante que dans les grands centres. Ces derniers ont aussi une offre de restauration plus importante. Ce qui a renforcé l’impact sur leur marche des affaires.

Commerce de détail en hausse

D’une manière plus générale, le commerce de détail suisse a plutôt profité de la crise du Coronavirus l’an dernier. Le chiffre d’affaires total du secteur a atteint 99,1 milliards de francs, un montant en hausse de 2,6% sur un an, indiquent des chiffres publiés mercredi par l'institut d'études de marché Gfk.

Coop a enregistré la plus forte croissance (12,4%) avec environ 15 milliards de francs de chiffre d'affaires. Migros vient en deuxième position avec des ventes de 14 milliards de francs (+3%). Denner complète le podium avec une croissance de 14,9%, à environ 3,9 milliards de francs suisses.

Ce sont surtout des acteurs locaux et traditionnels qui en profitent: Ikea (7e) est la seule entreprise étrangère à figurer dans le top 10 des ventes et Digitec-Galaxus (5e) est l’unique distributeur en ligne classé. Ses ventes ont crû de 56,4 % en 2020.

«Les consommateurs reprendront la plupart de leurs habitudes»

Sandra Wöhlert, directrice générale de l'institut d'études de marché Gfk

Sandra Wöhlert directrice générale de l'institut d'études de marché Gfk, estime que le commerce en ligne continuera de croître même après la pandémie, même si 75% des consommateurs ont été ravis de retrouver leurs magasins traditionnels après les fermetures sanitaires. «Nous soupçonnons que les consommateurs reprendront finalement la plupart de leurs habitudes avant la pandémie et que les achats dits transfrontaliers augmenteront également à nouveau», ajoute-t-elle.

Ton opinion

74 commentaires