Gothard: Les CFF autorisés à exploiter le tunnel de base

Actualisé

GothardLes CFF autorisés à exploiter le tunnel de base

L'entreprise a reçu jeudi la nouvelle autorisation d'exploiter le site. La nouvelle ligne ouvre dimanche.

1 / 80
La gare de Lugano entièrement rénovée pour l'occasion a accueilli dimanche matin les deux premiers trains à avoir traversé le nouveau tunnel de base du Gothard selon le nouvel horaire CFF.  (11 décembre 2016)

La gare de Lugano entièrement rénovée pour l'occasion a accueilli dimanche matin les deux premiers trains à avoir traversé le nouveau tunnel de base du Gothard selon le nouvel horaire CFF. (11 décembre 2016)

Keystone
L'arrivée d'un train voyageurs au départ de Zurich et d'un train marchandises parti de Bâle a suscité une certaine ferveur au Tessin.(11 décembre 2016)

L'arrivée d'un train voyageurs au départ de Zurich et d'un train marchandises parti de Bâle a suscité une certaine ferveur au Tessin.(11 décembre 2016)

Keystone
Le patron des CFF Andreas Meyer sert la main des premiers voyageurs à emprunter le nouveau tunnel de base du Gothard selon le nouvel horaire.

Le patron des CFF Andreas Meyer sert la main des premiers voyageurs à emprunter le nouveau tunnel de base du Gothard selon le nouvel horaire.

Keystone

Les CFF ont reçu lundi de l'Office fédéral des transports l'autorisation d'exploiter le tunnel de base du Saint-Gothard (TBG). La nouvelle ligne sera ouverte dimanche aux transports de voyageurs et de marchandises.

Depuis le 1er juin, les CFF ont procédé à des essais d'exploitation. «Jusqu'au 11 décembre, environ 5000 trains de voyageurs et de marchandises auront traversé le TBG en essai d'exploitation», écrivent les CFF dans un communiqué. AlpTransit Gotthard a de son côté fait circuler quelque 3000 trains pour des essais techniques du 1er octobre 2015 au 31 mai dernier.

Des normes à respecter

La nouvelle autorisation d'exploiter est assortie de plusieurs charges, précise le communiqué. Parmi les restrictions d'exploitation, la vitesse maximale est dans un premier temps limitée à 200 km/h dans le tunnel. Et dans le secteur des voies de dépassement à Rynächt, au nord, des travaux de finition imposent une limitation de la vitesse à 80 km/h.

Des restrictions qui n'auront cependant pas de conséquences pour les clients, assurent les CFF: «Les capacités seront fournies et les temps de parcours respectés conformément à l'offre prévue». (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion