11.09.2020 à 17:02

CRISE DUE AU Covid-19Les CFF demandent le chômage partiel en justice

Le patron de l’entreprise ferroviaire nationale conteste auprès de tribunaux la décision de certains cantons.

de
Frédéric Nejad Toulami
Vincent Ducrot rappelle que les CFF et ses employés ont cotisé pour plus d’un milliard de fr. ces 20 dernières années à l’assurance chômage.

Vincent Ducrot rappelle que les CFF et ses employés ont cotisé pour plus d’un milliard de fr. ces 20 dernières années à l’assurance chômage.

keystone

Directeur général des CFF, Vincent Ducrot a annoncé ce vendredi dans «Le Temps» que son entreprise a déposé des recours auprès de tribunaux dans les cantons qui ont refusé d’accorder des mesures du chômage partiel à ses employés. Comme à Berne. Le Fribourgeois rappelle que durant la pandémie, les CFF ont dû maintenir un service minimum global des transports en train, mais diminué. Cela a donc nécessité de demander à une partie des collaborateurs de rester chez eux. «Mais nous avons continué à les payer, souligne Vincent Ducrot. Or ces 20 dernières années, les CFF et nos employés ont cotisé plus de 1 milliard de francs à l’assurance chômage. Nous estimons avoir droit au chômage partiel», explique-t-il dans «Le Temps». Il constate aussi que chaque canton a une approche et une interprétation différentes de la problématique.

Rétablissement des six trains horaires entre Genève et Annemasse reporté à avril 2021

Quant aux gros problèmes rencontrés avec plusieurs rames supprimées aux heures de pointe, il confirme que les erreurs de planification dans le passé ont créé l’actuelle pénurie de mécaniciens. Et que cela affecte principalement deux régions: Argovie-Olten et Genève, ainsi que la ligne du Léman Express. «Comme nous n’aurons pas suffisamment de mécaniciens en décembre, le rétablissement des six trains horaires entre Genève et Annemasse est reporté au mois d’avril 2021», regrette-t-il dans «Le Temps».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
219 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

moi

12.09.2020 à 17:46

et à part ça plus de prix sur l'AG pour les étudiants, plus de billets dégrifés alors plus d'argent pour ces voleurs des CFF

capitalisme

12.09.2020 à 15:42

vive la privatisation la droite suisse l a voulue comme swissconne et consœur maitenant c estlecontribuable qui paye? prenez-le chez les dividendes distribuées aux actionnaires

International Railways Gazette

12.09.2020 à 15:32

A la limite mieux vaut un conglomérat Poste CFF MMM ou Coop ou autres pour récupérer les pertes du rail par l immo CFF ou d autres domaines, c est faisable ! Le personnel en trop ou jugé trop cher,les citrons peuvent postuler ailleurs dans ce cas de figure !