Actualisé 26.09.2018 à 20:18

Rail

Les CFF doivent retirer des trains de leurs lignes

En raison d'anomalies, l'ex-régie fédérale doit réviser six trains Astoro sur dix-neuf. Le trafic international en sera impacté.

Les convois Astoro assurent de grandes lignes, telles que Francfort-Bâle-Milan.

Les convois Astoro assurent de grandes lignes, telles que Francfort-Bâle-Milan.

Keystone

La disponibilité des trains internationaux Astoro se trouve durement réduite. Six trains sur un total de 19 présentent une anomalie. Les ressorts des bogies (chariots) ne résistent pas à la fatigue et doivent être changés.

Pas de risques de sécurité

Les CFF l'ont annoncé dans un communiqué diffusé mercredi. Quatre trains ne sont actuellement pas disponibles, tandis que deux sont en cours de révision. Les ressorts seront remplacés par le fabricant du train, tel que prévu par la garantie. Les CFF assurent que la rupture d'un ressort ne présente pas de risque direct pour la sécurité.

Diminution du nombres de sièges

Le trafic international se trouve impacté, puisque les trains Astoro assurent de grandes lignes telles que Francfort-Bâle-Milan, Zürich-Milan ou encore Genève-Milan. La situation sera «tendue» ces deux à trois prochains mois, indiquent les CFF. Et l'ex-régie fédérale de préciser qu'il faut s'attendre à une diminution notable du nombre de places assises en direction de Milan, où une rame sur deux peut être supprimée. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!