Fans de foot: Les CFF ne veulent plus transporter les fans

Actualisé

Fans de footLes CFF ne veulent plus transporter les fans

Les CFF en ont assez. Les dégâts causés par les hordes de supporters dans les trains spéciaux coûtent trois millions de francs par saison. Les CFF souhaitent être exempté de l'obligation d'effectuer ces transports.

par
feb/mac
Dimanche, les supporters bâlois et bernois ont donné du fil à retordre à la police. (photo: dr)

Dimanche, les supporters bâlois et bernois ont donné du fil à retordre à la police. (photo: dr)

Dimanche, les fans du FC Bâle ont vandalisé leur train spécial après la victoire de leur équipe. Selon l'émission alémanique «10vor10», des supporters ont envahi la locomotive durant le trajet du retour entre Berne et Bâle et ont causé des dégâts pour plusieurs dizaines de milliers de francs. Ils ont notamment arraché le tachygraphe, ce qui a provoqué l'arrêt de la locomotive. Cet acte de vandalisme n'est pas le premier enregistré par les CFF. Comme l'explique «10vor10», l'année passée la somme des dégâts dans les trains spéciaux s'est élevée à trois millions de francs.

Les CFF en ont marre et tirent la sonnette d'alarme. Leur porte-parole Reto Kormann a évoqué deux exigences de base lors de l'émission télévisée: «Nous exigeons que les clubs assument à l'avenir les dégâts et que nous n'ayons plus à transporter des supporters violents».

De son côté, la Ligue nationale a refusé de répondre aux questions de «10vor10». Les clubs n'ont pas souhaité non plus s'engager sur un éventuel remboursement des frais occasionnés par les fans. Seul le FC Bâle a indiqué avoir mis en place depuis plusieurs années des mesures d'accompagnement des fans pour prévenir de tels dommages. Le club des champions de Suisse s'est dit extrêmement désolé pour les dommages causés et qu'il allait régler cette affaire directement avec les CFF.

Ton opinion