Actualisé 26.08.2009 à 16:45

Conseil clientèle des CFF

Les CFF ont désigné leurs 25 clients «référence»

Les CFF ont choisi parmi plus de 3000 candidats leurs «super-utilisateurs», qui formeront le
Conseil clientèle.

de
ats/jbm

Soucieux de déceler avec précision ce qui préoccupe leurs clients, les CFF ont décidé de créer un Conseil clientèle. Les 25 membres de cet organisme et les 15 suppléants ont été désignés parmi 3136 candidats.

Sept personnes viennent de Suisse romande. Elles ont été choisies selon leur comportement en matière de mobilité (1re ou 2e classe, avec ou sans abonnement général, demi-tarif ou Voie 7) et leur profil (âge, actif, retraité, etc.). Quatre communautés d'intérêts sont aussi représentées: la Fédération romande des consommateurs, son homologue alémanique, Pro Bahn et la Communauté d'intérêts pour les transports publics en Suisse. Ce Conseil clientèle est appelé à se réunir trois fois l'an. Il rapportera ses expériences directement à la direction.

La priorité sera donnée là où les CFF peuvent encore s'améliorer. Les points faibles seront discutés en plénum et des possibilités seront recherchées dans le but d'améliorer les prestations et l'offre des CFF.

Retards dans l’entretien

Les CFF ont pour plus d’un milliard de francs de retard dans l’entretien de leur réseau. Les moyens actuellement engagés sont insuffisants. Ils devront être augmentés pour faire face à l’accroissement du trafic ferroviaire. «Les premiers résultats d’une étude, réalisée par des experts extérieurs, montre que le réseau est globalement dans un bon état. Mais l’usure est plus importante que prévu», selon Philippe Gauderon, chef des infrastructures.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!