Actualisé 24.02.2016 à 17:07

SuisseLes CFF retirent la croix gammée de la discorde

Le symbole utilisé par le président du PBD a été aperçu mardi dans diverses gares suisses. Après avoir reçu de nombreuses plaintes, l'ex-régie fédérale a décidé mercredi de ne plus diffuser l'annonce, financée par des privés.

par
ofu
Selon les CFF,  la croix gammée blanche sur fond rouge affichée mardi en gare de Genève a profondément heurté la sensibilité de ses clients.

Selon les CFF, la croix gammée blanche sur fond rouge affichée mardi en gare de Genève a profondément heurté la sensibilité de ses clients.

photo: Kein Anbieter/Keystone

La semaine dernière, le président du PBD, Martin Landolt, a publié sur Twitter une image montrant une croix gammée inspirée du drapeau helvétique. Mardi, la même image - censée dénoncer l'initiative UDC pour le renvoi des criminels étrangers - a été aperçue dans diverses gares suisses, notamment celles de Genève et de Zurich. L'annonce en question a été financée par des privés et non par le parti.

Après avoir reçu plusieurs plaintes de la part de voyageurs, les CFF ont décidé ce mercredi de retirer immédiatement cette publicité politique. Dans un communiqué de presse, l'ex-régie fédérale rappelle qu'elle ne s'engage pas dans la campagne de votation et prie l'annonceur de publier son affiche sans le symbole incriminé.

L'entreprise de transport précise par ailleurs qu'il s'agit ici d'un cas isolé particulièrement extrême. Car selon un arrêt du Tribunal fédéral de 2012, les structures d'accès des gares sont considérées comme un espace public. C'est pourquoi les CFF sont tenus d'admettre la publicité politique sur leur domaine.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!